Contenu

Appel à projets DILCRAH 2023

 

Appel à projets local 2023 : 2,6 millions d’euros pour lutter contre la haine.

Le Gouvernement est engagé contre le racisme, l’antisémitisme et
la haine anti-LGBT+.

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, et Sophie Elizéon, déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), poursuivent l’engagement du Gouvernement pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+ en lançant – le vendredi 21 octobre 2022 – l’appel à projets local 2023.

Doté d’une enveloppe de 2,6 millions d’euros, cet appel à projets local pour l’année 2023 soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+ : associations de loi 1901 de terrain, lieux de mémoire et d’histoire, ainsi que les établissements scolaires (collèges, lycées), universitaires et culturels.

Soutenu financièrement par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT et piloté par les préfectures de département, cet appel à projets local cible l’ensemble des actions de lutte contre la haine et contre les discriminations liées au racisme, à l’antisémitisme et aux LGBTphobies, et ce au plus près des publics et des territoires.

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare :

« La lutte
contre le racisme, l’antisémitisme et les LGBTphobies est au cœur des priorités du Gouvernement. Dans ce contexte, depuis 2017, les subventions de l’État n’ont eu de cesse de progresser d’environ 50% et de 17% en 2022 par rapport à l’année passée. Ces efforts budgétaires sont la traduction de l’ambition du Gouvernement aux côtés des services déconcentrés de l’État, des associations, du monde académique et des collectivités. Le combat contre la haine nécessite l’engagement de tous, sans relâche. C’est pourquoi, je me réjouis de lancer aujourd’hui l’appel à projets local pour 2023, doté d’une enveloppe de 2,6 millions
d’euros, qui s’inscrit dans le sillon tracé depuis cinq ans. »

Qui peut candidater ?

Cet appel à projet local s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et/ou la haine anti-LGBT+. Elles peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non. Peuvent donc notamment candidater les associations loi 1901, les établissements culturels, ainsi que les établissements scolaires et universitaires.

Comment seront sélectionnées les candidatures ?
Les candidatures feront l’objet d’une instruction locale par les services de l’État compétents désignés par le préfet de département. La programmation finale fait l’objet d’une validation en Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (CORAH), co-présidés par le préfet du département et le procureur de la République.

La DILCRAH intervient en appui des préfectures de département. Elle se réserve le droit en coordination avec les CORAH de contrôler la réalité des actions locales financées et leur adéquation avec les priorités des plans nationaux et du présent appel à projets local.

Quels sont les engagements des lauréats ?
Les structures financées s’engagent à mettre en œuvre prioritairement leur projet dans le courant de l’année 2023 (peuvent être également acceptés les projets réalisés entre septembre et décembre 2022).

Les structures financées s’engagent à respecter les valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et le principe de laïcité par la signature du contrat d’engagement républicain.

Les structures financées doivent :

  • apposer le logo de la DILCRAH sur tous les supports de communication relatifs à l’action financée,
  • renseigner leur structure dans le répertoire des partenaires de la DILCRAH accessible à l’adresse suivante https://www.dilcrah.fr/directory/add-directory-listing/ // Uniquement pour les nouveaux lauréats //.
  • Inscrire leurs événements dans l’agenda des partenaires de la DILCRAH accessible à l’adresse suivante https://www.dilcrah.fr/agenda/.

Calendrier

  • Du 21 octobre 2022 : Lancement du nouvel appel à projet local
  • Du 21 octobre 2022 au 4 décembre 2022 : Dépôt des candidatures auprès des préfectures
  • Du 5 décembre au 13 janvier 2023 : Instruction locale et sélection des projets par les préfectures
  • Du 10 décembre au jusqu’au 1er février 2023 : Tenue des Comités Opérationnels de lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (CORAH)
  • Le 1er février 2023 : Transmission à la DILCRAH des projets validés en CORAH
  • A partir du 15 février 2023 : Notification par la DILCRAH des enveloppes départementales pour notification par les préfectures aux porteurs de projets des résultats de l’appel à projet local

Vous trouverez les pièces à télécharger, nécessaires à la constitution de votre dossier ci-dessous.
Annexe 1 - Appel à projet 2022 2023 (format pdf - 77.3 ko - 07/11/2022)
Annexe 2 - Cerfa 12156-06 (format pdf - 1012 ko - 07/11/2022)

Attention, les dossiers de candidatures devront être transmis pour le 4 décembre 2022 au plus tard :
• soit par voie postale :
Préfecture des Ardennes
Bureau de la communication interministérielle et de la représentation de l’État - à l’attention de Mme FANTAZI Sabrina - 1, place de la préfecture - B.P. 60002 - 08005 Charleville-Mézières cedex

• soit par voie dématérialisée : sabrina.fantazi@ardennes.gouv.fr ou pref-communication@ardennes.gouv.fr