Contenu

Appel à projets DILCRAH 2021-2022

 

Appel à projets 2021-2022 :
« Pour la fraternité, contre le racisme et l’antisémitisme, contre la haine anti-LGBT+ »
.

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre la haine et les discriminations.

Sous l’égide de Monsieur Jean CASTEX, Premier ministre, et Madame Elisabeth MORENO, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, un nouvel appel à projets local est créé, entièrement déconcentré, porté par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) et les préfets de département pour accompagner les deux plans nationaux pilotés par la DILCRAH, soutenir et encourager les initiatives de la société civile engagée contre les haines et les préjugés racistes, antisémites ou LGBTphobes.

Dans la continuité des éditions précédentes, cet appel à projets local 2021-2022 a pour objectifs d’accompagner l’action des services de l’Etat et la mobilisation de la société civile contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations anti-LGBT+.
Doté d’une enveloppe de 2,3 millions d’euros, ce nouvel appel à projets local soutient les actions d’éducation, de prévention, de formation et d’aide aux victimes ainsi que celles relatives à la communication et à l’organisation d’événements en lien avec la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que la lutte contre la haine anti-LGBT+.

Qui peut candidater ?

Cet appel à projets local s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et/ou la haine anti-LGBT+. Elles peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non. Peuvent donc notamment candidater les associations loi 1901, les établissements culturels, ainsi que les établissements scolaires et universitaires.

Comment seront sélectionnées les candidatures ?

Les candidatures feront l’objet d’une instruction locale par les services de l’État compétents désignés par le préfet de département. La programmation finale fait l’objet d’une validation en Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT(CORAH), co-présidés par le préfet du département et le procureur de la République.

La DILCRAH intervient en appui des préfectures de département. Elle se réserve le droit en coordination avec les CORAH de contrôler la réalité des actions locales financées et leur adéquation avec les priorités des plans nationaux et du présent appel à projets local.

Quels sont les engagements des lauréats ?
Les lauréats s’engagent à mettre en œuvre leur projet dans le courant de l’année 2022.
Ils s’engagent à respecter les valeurs de la République.
Ils doivent apposer le logo de la DILCRAH sur tous les supports de communication relatifs à l’action financée.

Ils s’engagent à rendre compte de leur action :

• en renseignant, pour les nouveaux lauréats, l’annuaire des partenaires de la DILCRAH https://www.dilcrah.fr/directory/ad...,
• en inscrivant leurs événements dans l’agenda des partenaires de la DILCRAH, https://www.dilcrah.fr/agenda/

Vous trouverez les pièces nécessaires à la constitution de votre dossier ci-dessous.

Attention, les dossiers de candidatures devront être transmis pour le 15 janvier 2022 au plus tard :
• soit par voie postale :

Préfecture des Ardennes
Bureau de la communication interministérielle et de la représentation de l’État - à l’attention de M. DAILLIEZ Thomas
1, place de la préfecture - B.P. 60002
08005 Charleville-Mézières cedex
• soit par voie dématérialisée : thomas.dailliez@ardennes.gouv.fr ou pref-communication@ardennes.gouv.fr

A télécharger :
Annexe 1 - Appel à projets locaux 2021-2022 annexe 1 appel a projet 2021 2022 (format pdf - 124.1 ko - 29/11/2021)
Annexe 2 - Cerfa annexe 2 cerfa 12156 05 (format pdf - 2.5 Mo - 29/11/2021)