Actualités

Contenu

Prévenir les risques d’exposition au monoxyde de carbone

 

Première cause de mortalité accidentelle par gaz toxique en France, ce gaz incolore et inodore est responsable de plus de 6 000 intoxications et 100 morts par an.

Le risque d’exposition au monoxyde de carbone peut provenir de tous types d’appareils de chauffage à combustion.

Conseils de prévention  :

  • installer un détecteur à proximité des sources de combustion
  • s’assurer que le logement est équipé de grilles d’aérations hautes et basses
  • dégager les aérations et ne jamais les boucher
  • faire vérifier les appareils de chauffage, chaudière et chauffe-eau tous les ans par un professionnel qualifié, sans oublier de faire ramoner votre cheminée
  • en cas d’utilisation d’un chauffage d’appoint, bien respecter les indications
  • ne pas utiliser les panneaux radiants à gaz ou poêles à pétrole de façon prolongée-
  • ne jamais utiliser les cuisinières, barbecue ou brasero comme chauffage de secours.

Les conséquences sur la santé dépendent de la durée d’exposition et du taux de concentration dans l’air (maux de tête, troubles digestifs, malaises, coma).

Si ces symptômes sont observés, les comportements réflexes à observer sont :

  • appel au 18 ou au 15
  • ouvrir les fenêtres pour aérer
  • évacuer les lieux
  • ne pas réintégrer le domicile sans avoir fait appel à un professionnel qualifié.

Pascal JOLY, Préfet des Ardennes, appelle à la prudence quant à l’utilisation de ce type de chauffage, il rappelle également que toutes précautions doivent être prises pour les feux de cheminée :

  • installer un détecteur de fumée (obligatoire depuis mars 2015)
  • faire ramoner régulièrement le conduit de la cheminée
  • ne pas surcharger le foyer notamment la nuit

Pour plus d’informations, consultez http://www.stopmonox.com/