Mis à jour le 25/08/2017

Contenu

Les mesures de lutte contre l’habitat indigne

Le logement indigne représente une part importante du parc privé dans notre département (environ 10 %).
La volonté d’agir dans le domaine est bien présente dans les Ardennes puisque depuis mars 2008, un travail partenarial est engagé.

Ainsi, un pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne s’est structuré autour de différents intervenants : Préfecture, DDCSPP, ARS, DDT, conseil départemental, la ville de Charleville-Mézières, la CAF, la MSA, l’ADIL...

Ce pôle a pour but de coordonner les actions dans ce domaine, depuis le signalement des situations délicates jusqu’à la prise en charge des occupants et l’accompagnement du propriétaire dans la mise en œuvre des travaux de mise en conformité.

D’autres outils, notamment les opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH) ou le programme d’intérêt général - lutte contre la précarité énergétique et contre l’habitat indigne - permettent également d’intervenir dans le traitement des logements indignes (PIG "Habiter Mieux en Ardennes")