Contenu

Le réseau européen et français.

 

Natura 2000 est le moyen principal de l’Union Européenne pour orienter ses aides en faveur de la biodiversité. L’objectif est de développer un réseau écologique européen de sites destiné à préserver à long terme la biodiversité sur l’ensemble du territoire de l’Union Européenne en assurant le maintien ou le rétablissement dans un état de conservation favorable, des habitats naturels et habitats d’espèces de faune et de flore d’intérêt communautaire.
La particularité de ce réseau est de protéger les habitats et les habitats d’espèces plutôt que les seules espèces tout en tenant compte les exigences économiques, sociales et culturelles ainsi que des particularités régionales et locales de chaque État membre.

Le réseau Natura 2000 est composé des sites relevant de deux directives européennes :

les sites de la directive 2009/147/CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages (« directive Oiseaux ») qui désigne des Zones de Protection Spéciales (« ZPS ») ;
les sites de la directive 92/43/CEE du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages (« directive Habitats ») qui désigne à terme des Zones Spéciales de Conservation (« ZSC »).

Le réseau Natura 2000 n’a pas pour objet de constituer des "sanctuaires de nature" où toute activité humaine serait proscrite. Au contraire, la France a mis en place une procédure de concertation approfondie qui permet à un comité de pilotage (« copil ») constitué localement d’aviser sur les orientations et principes de gestion durable du site. Ce comité comprend les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs locaux concernés (activités économiques, de loisirs, ...).

Des outils contractuels tels que les contrats Natura 2000, mesures agroenvironnementales et chartes Natura 2000 permettent de mettre en œuvre concrètement ces orientations de gestion.
En effet l’Etat français a choisi la voie contractuelle (adhésion volontaire aux contrats et charte) cependant il est tenu à une obligation de résultat : maintenir la biodiversité à l’échelle du réseau. Ainsi tous les 6 ans , un état des lieux de l’état de conservation des espèces et habitats concernés par Natura 2000 est réalisé sur l’ensemble du réseau européen Natura 2000. Chaque Etat de l’Union Européenne adresse à la Commission européenne un bilan national de la mise en oeuvre de la directive « Habitats ». La première évaluation a eu lieu en 2007.

La gestion des sites à travers Natura 2000 démontre par expérience que les communes et structures intercommunales ont une opportunité exceptionnelle de résoudre, au delà de la simple préservation des habitats et des espèces, des problèmes de gestion de l’espace ou de cohabitation d’activités sur un même territoire.
’’La démarche Natura 2000’’ permet de prévenir les conflits en projetant toutes les parties prenantes dans une gestion à long terme des sites.

Fiches techniques des sites NATURA 2000,
cliquez ici : http://www.donnees.champagne-ardenn...

Le réseau des sites Natura 2000 de la région Champagne-Ardenne. Actualisé en novembre 2009.
Reseau_Natura_2000_en_Champagne_Ardenne (format pdf - 338.3 ko - 04/09/2013)

Liste des communes concernées par le réseau Natura 2000 en Champagne-Ardenne. Liste_communes_reseau_n2000_CA (format pdf - 81.7 ko - 04/09/2013)

Synthèse de l’état des lieux 2007 de l’état de conservation des espèces et habitats concernés par le réseau Natura 2000 français.
etatsdeslieux_n2000_2007 (format pdf - 315.4 ko - 04/09/2013)

Tableau de synthèse en 2007 des habitats. etatsdeslieux_2007_tableausynt_hab (format pdf - 87 ko - 04/09/2013)

Tableau de synthèse en 2007 des espèces. etatsdeslieux_2007_tableausynt_sp (format pdf - 75.7 ko - 04/09/2013)