Contenu

Arrêté limitant certains usages de l’eau en cours

 

ALERTE RENFORCÉE

Arrêté du 16 octobre 2019

Le bulletin de suivi d’étiage (BSE) du 8 octobre 2019 indique que des difficultés se poursuivent sur les eaux souterraines comme sur les eaux de surfaces , il y a lieu de maintenir à un état d’alerte renforcée prévues par l’arrêté n°2019-509 du 4 septembre 2019 modifiant l’arrêté n°2019-418 du 22 juillet 2019, à l’exception de l’interdiction de la pratique du canoë-kayak et autres sports nautiques sur la Semoy. Une amélioration hydrologique est observée sur ce cours d’eau, générée par les pluies récentes. La hauteur d’eau de la Semoy étant en hausse, il n’y a plus lieu d’interdire les activités nautiques.

Consultez < Arrêté n°2019-666 du 16 octobre 2019 modifiant l’arrêté n°2019-509 du 4 septembre 2019 modifiant l’arrêté n°2019-418 du 22 juillet 2019 portant limitation provisoire de certains usages de l’eau sur toutes les communes du département des Ardennes. (format pdf - 212 ko - 17/10/2019) >

Arrêté du 4 septembre 2019

Par rapport au mois de juillet, la situation des nappes phréatiques s’est encore dégradée. Les bassins versants hydrographiques des affluents crayeux Marne et Aisne Aval, de l’Aisne aval, de l’Aisne amont et de la Meuse aval et Chiers sont en état d’alerte renforcée d’après l’arrêté cadre départemental n°2017-357 du 28 juillet 2017 fixant la mise en œuvre des mesures de limitation ou de suspension provisoire des usages de l’eau dans le département des Ardennes en période de sécheresse. Le bulletin de suivi d’étiage (BSE) du 3 septembre 2019 indique que des difficultés se poursuivent et s’accentuent sur la Meuse aval et Chiers ainsi que sur les affluents crayeux Marne et Aisne Aval, l’étiage étant marqué.

La phase de recharge des nappes étant terminée, les précipitations qui pourraient intervenir dans les prochains jours seront juste des pluies utiles pour la végétation.

Au vu des éléments ci-dessus, la décision a été prise de mettre en œuvre des mesures de restriction d’usage de l’eau plus contraignantes que l’arrêté du 22 juillet 2019 limitant certains usages de l’eau dans le département.

D’autre part, considérant la situation de crise sur la rivière Semoy, les sports nautiques sont interdits sur ce cours d’eau comme c’est le cas côté belge, la hauteur d’eau ne permettant pas la circulation des embarcations.

Consultez l’arrêté n° 2019 - 509 du 4 septembre 2019 (format pdf - 1.6 Mo - 05/09/2019)

Arrêté du 22 juillet 2019

L’absence de précipitations de ces dernières semaines, conjuguée à de fortes températures a entrainé une baisse générale des débits des cours d’eau des bassins versants hydrographiques des affluents crayeux Marne et Aisne aval, de l’Aisne amont et de la Meuse aval et Chiers.

L’observatoire de la ressource en eau s’est réuni le 19 juillet 2019 afin de réaliser un point de la situation dans le département des Ardennes.

A l’issu de cette réunion, le préfet des Ardennes a placé l’ensemble des communes au niveau d’alerte et a signé un arrêté correspond.

Cette décision implique des restrictions particulières sur l’usage de l’eau à tous les usagers (particuliers, collectivités, les industriels, les exploitations agricoles, etc.

Consultez n° 2017-418 du 22 juillet 2019 portant limitation provisoire de certains usages de l’eau sur toutes les communes du département des Ardennes (format pdf - 1.1 Mo - 23/07/2019)