Contenu

L’almanach de ma cantine : astuces, équilibre et saveurs toute l’année

 

BIEN MANGER À LA CANTINE - La restauration scolaire joue un rôle important pour éveiller le goût des enfants. Tout en respectant le cadre réglementaire d’une offre alimentaire de qualité, elle peut également offrir quelques chemins pour permettre aux jeunes convives de s’épanouir mieux à travers ce qu’ils mangent. Aux adultes de leur apprendre à développer ce potentiel si riche, à eux ensuite d’en jouer.

 

Cette chronique, qui s’adresse aux gestionnaires des cantines et qui sera enrichie tout au long de l’année, regroupe différents documents qui les aideront à composer les menus, selon le respect des règles nutritionnelles.

Seront ainsi publiés chaque mois :

  • 20 menus composés de produits de saison, accompagnée du plan alimentaire "(voir ci-dessous)" et de la grille des fréquences qui lui correspondent,
  • 4 recettes agrémentées de conseils pratiques, de saison, anti-gaspi, voire même de petits suppléments pédagogiques,
  • 1 fiche pratique éclairant certains points portant sur l’équilibre nutritionnel ou sur le développement du goût chez les enfants ou sur l’approvisionnement en produits de qualité ou sur la gestion des restes,
  • une interview d’un cuisiner ou d’une cuisinière qui nous fera part de son expérience,
  • des bonus épisodiques sur divers sujets (saison, animations, etc.).

Des règles nutritionnelles obligatoires dans les cantines

Les règles nutritionnelles fixées par décret et arrêté se fondent sur les éléments clés de la recommandation du 4 mai 2007 faite par le Groupe d’étude des marchés restauration collective et nutrition. Entrées en application en octobre 2011, elles ont pour but d’améliorer la qualité nutritionnelle des repas.

Ces règles couvrent toutes les populations, de la petite enfance aux personnes âgées et s’appliquent à toute structure publique de restauration collective (éducative, carcérale, militaire …).

Elles se résument en sept points :

  • Veiller à la diversité de la structure du repas qui doit être composé d’une succession de 4 ou 5 plats.
  • Assurer la distribution d’un produit laitier à chaque repas. (Selon l’enquête INCA 2 - Étude individuelle Nationale sur les Consommations Alimentaires 2006-2007 - 57 % des enfants ne consomment pas suffisamment de produits laitiers.)
  • Garantir une variété suffisante pour favoriser les apports en fibres et en fer dont les enfants ont besoin.
  • Limiter la fréquence des plats trop gras et trop sucrés. Par exemple, ne pas donner plus de 4 produits frits sur 20 repas.
  • S’assurer que les fournisseurs ne livrent pas de produits dont la taille des portions n’est pas adaptée à l’âge de l’enfant.
  • Mettre à disposition sans restriction l’eau et le pain. Ne pas proposer le sel et les sauces en libre service.
  • Favoriser l’emploi de produits de saison dont la présence dans le menu doit clairement être mise en évidence.

"Voir le décret et l’arrêté sur les règles nutritionnelles :"

Pour en savoir plus :
- Questions-réponses destinées aux élus
- Questions - réponses destinées aux gestionnaires

Lire  : Bien manger à la cantine, les actions engagées par le ministère

Retrouvez, chaque mois, l’almanach de ma cantine en téléchargement !