Contenu

Classes préparatoires au 1er concours de la magistrature

 

Les classes préparatoires « Egalité des chances » favorisent la diversité du recrutement dans la magistrature et accompagnent les candidats méritants et motivés issus de milieux sociaux défavorisés.

Chaque année, trois classes préparent des jeunes diplômés aux épreuves du premier concours d’accès à l’ENM. 

Les élèves, répartis entre Paris, Douai et Bordeaux, bénéficient d’une préparation de plusieurs mois se déroulant jusqu’au début des épreuves d’admission.

La sélection à la classe préparatoire

Les critères de recrutement sont  :

  • détention du diplôme minimal exigé pour présenter le concours
  • ressources du candidat et de sa famille
  • résultats des études antérieures
  • motivation
  • origine géographique

Les candidats s’engagent à s’inscrire et à se présenter aux épreuves écrites du premier concours d’accès de la session 2017.

Le dossier d’inscription est à imprimer à partir du site Internet www.enm.justice.fr/classes-preparatoires-ENM et doit être adressé jusqu’au 29 avril 2016 (le cachet de la poste faisant foi) à :

Monsieur le Directeur de l’Ecole nationale de la magistrature
Secrétariat du Directeur-adjoint – Classes préparatoires-
10, rue des Frères Bonie
33080 BORDEAUX Cedex

Un candidat admis à la classe préparatoire ne peut l’être qu’une seule fois.

La sélection des candidats est effectuée par une commission. Celle-ci procède à l’examen des dossiers et établit la liste des candidats retenus pour un entretien d’admission. La convocation à cet entretien est adressée par pli recommandé durant la semaine du 3 août 2016. A l’issue de ces entretiens, la commission fixe la liste définitive des candidats admis en classe préparatoire.

L’aide financière
Les élèves admis dans l’une des classes préparatoires peuvent solliciter, sous certaine conditions, l’attribution d’une bourse sur critères sociaux. Nonobstant ces critères, un montant minimum de 300 euros par mois est garanti, sous réserve d’assiduité. A titre d’information, le plafond annuel 2015/2016 de cette bourse est de 5 545 euros.
Le montant annuel, correspondant aux échelons du CROUS, est versé sur 12 mois, sous réserve d’admissibilité. Le cumul avec l’allocation pour la diversité est autorisé.

La participation à une classe préparatoire confère le statut d’étudiant (carte délivrée par l’ENM).

Le déroulement de la scolarité

Les enseignants
Un professeur ou un maître de conférences en droit coordonne les enseignements dispensés dans le cadre de la préparation. Il assure en outre un tutorat pédagogique au bénéfice des élèves.

La préparation
Elle comprend :

  • des enseignements en rapport avec les épreuves écrites et orales du premier concours d’accès à l’ENM
  • des apports méthodologiques et l’organisation de concours « blancs »
  • des mesures d’accompagnement et de soutien pédagogique par le biais d’un tutorat
  • des activités culturelles

Calendrier

  • 29 mars 2016 : début des retraits des dossiers de candidature
  • 29 avril 2016 : date limite de dépôt des candidatures
  • 1er juillet 2016 : sélection des dossiers par la commission (Bordeaux)
  • 5 au 9 septembre 2016 : entretiens avec la commission (Paris)
  • 14 septembre 2016 : leste des admis en classe préparatoire
  • 3 octobre 2016 : début de la préparation

Les conditions d’accès au 1er concours

Pour postuler aux classes préparatoires, les candidats doivent déjà remplir les conditions d’accès au premier concours à l’ENM. 

  • être de nationalité française ;
  • être âgé de 31 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours (pour remplir la condition d’âge, le candidat doit être né après le 31 décembre 1985 pour la session 2017). Des dérogations sont possibles sous certaines conditions ;
  • être en position régulière au regard du Code du service national (certificat JAPD, journée d’appel et de préparation à la défense ou attestation d’exemption) ;
  • être titulaire d’un diplôme sanctionnant une formation d’une durée au moins égale à quatre années d’études après le baccalauréat, que ce diplôme soit national, reconnu par l’Etat ou délivré par un Etat membre de la Communauté européenne et considéré comme équivalent par le ministre de la justice après avis d’une commission prévue par l’article 17-1 du décret n°72-355 du 4 mai 1972 modifié, ou d’un diplôme délivré par un institut d’études politiques, ou encore avoir obtenu le certificat attestant la qualité d’ancien élève d’une école normale supérieure ;
  • être de bonne moralité et jouir de ses droits civiques ;
  • remplir les conditions d’aptitudes physiques nécessaires à l’exercice des fonctions.

Plus d’informations sur http://www.enm.justice.fr/